06 avril 2006

Le conte du renard bleu

Cette semaine, Coïtus Impromptus propose un atelier d'écriture sur le thème: "Le conte du renard bleu, de la rivière emprisonnée, de la clef d'or et de la petite fille aux yeux fermés"

Voici le mien...

......................

cascade_impressionnante

...............................

Il était une fois, mais c’était il y a très longtemps, un petit renard bleu qui gambadait joyeusement. Personne alentours ne comprenait pourquoi il avait toujours l’œil si pétillant, la jambe si légère et la mine si gaie. De se voir si différent, il aurait dû passer ses journées à pleurer, à hurler, à se battre. Il aurait dû se terrer, ne sortir que les nuits sans lune. Mais non. Dans ce pays de forêts rousses, lui dont l’échine bleue se voyait à cent lieues, lui que tous fuyaient, il gambadait toujours content, souriant à tous vents, parlant aux oiseaux, aux arbres, au soleil, à la pluie et à tout ce qui est vivant.

Emue de le voir ainsi toujours content, une petite goutte d’eau à lui toute pareille, lui dit un jour à l’oreille : « Joli renard, je vais te confier un secret. L’autre nuit, une fée aux mains d’argent m’a guidée en rêve jusqu’à un rocher sous lequel une mienne cousine est enfermée. Elle pleure depuis si longtemps que c’est maintenant toute une rivière qui est emprisonnée. Je faisais le tour du rocher, et le tour et le tour encore lorsque la fée m’a expliqué toute l’histoire. La mienne cousine a été engloutie par ce rocher maudit qui a avalé une petite fille aux yeux fermés. En la voyant si jolie et si triste, ma cousine a tant pleuré qu’au cœur de son cœur une rivière magique s’est mise à couler. Celui qui les délivrera deviendra plus riche que le plus riche des rois car tout ce qu’il plongera dans l’eau des rivières se transformera en or. Joli renard, toi dont le cœur est d’or et le pelage semblable aux mains de la fée, aide-moi ! Je suis sûre que toi tu sauras ! »

..............

Ayant peur de voir s’évaporer sa petite goutte d’eau, le renard bleu émerveillé la logea au coin de ses yeux. Puis il partit vers le rocher sur lequel il s’allongea. Avant qu’il ait eu le temps de compter jusqu’à trois, il était déjà dans la grotte. Elle était sombre, sombre, sombre, mais la petite goutte qu’il gardait précieusement aux coins des yeux se mit à scintiller tant et tant qu’il vit enfin la petite fille. Elle était tout au fond, immobile et froide comme le rocher. Alors le petit renard se lova tout contre elle, l’entoura de son mieux et la réchauffa de son poil soyeux. En s’éveillant, la petite fille ouvrit les mains. La clef qui en tomba roula jusque dans l’eau. Un éclair d’or transperça le roc. La petite fille ouvrit les yeux et la rivière s’échappa après avoir promis à l’enfant de chanter partout la liberté.

.............

La petite fille guida son ami le renard jusqu’au royaume de son père à qui le chagrin avait fait les cheveux tout bleus. Après avoir beaucoup embrassé sa petite, le roi dit au renard courageux :

- « Toi dont le pelage est au mien tout pareil, je te laisse mon trône. Je suis vieux. Dorénavant si tu le veux, c’est toi qui règneras. Tu connais le secret de l’eau qui transforme tout en or, tu seras riche. Prends ma fille pour femme, je t’aimerai comme mon fils. »

- « Merci bon roi, lui répondit le renard, ce que tu m’offres est très précieux mais mon cœur est déjà pris. Je ne peux ni ne veux trahir ma reine. »

- « Que puis-je te donner alors pour m’avoir rendu ma fille ? » s’enquit le roi très surpris.

- « Je voudrais que ma petite goutte d’eau et moi ne soyons jamais séparés » lui répondit le petit renard bleu.

Ainsi fut fait. La petite goutte d’eau devint à lui toute pareille. Ils vécurent libres et heureux, gambadèrent autour de la terre et transmirent à leurs enfants le secret de la rivière où, depuis toujours, les renards bleus et les nomades ne trempent que leur âme.

signature_libidule_flo12

..............

(Créativ'image Libidule)

............

Posté par Lagriotte à 00:40 - - Commentaires [26] - Permalien [#]


Commentaires sur Le conte du renard bleu

    Quelle Douce et tendre histoire

    que tu nous offres là...
    Petite goutte d'eau précieuse en-portée par le vent d'eau temps...
    Bises rêveuses

    Posté par Maya, 06 avril 2006 à 10:36 | | Répondre
  • Un conte comme je l'aime

    une jolie fin .

    Bises aussi rêveuses

    Posté par Elle, 06 avril 2006 à 20:08 | | Répondre
  • J'en ai la larme à l'oeil ) Superbe ton Histoire.

    Posté par adjaya, 09 avril 2006 à 15:15 | | Répondre
  • Rose eau coeur May'Anne...

    Au vent d'eau temps, il est une ville rose chère à mon coeur, tu as raison Maya! Toulouse but not to loose, just to win(d!)...
    Bises allée Gorique, mais plein!
    Flo

    Posté par flo, 09 avril 2006 à 21:45 | | Répondre
  • Elle et Adaya...

    Quand mon âme d'enfant a fleur, ma plume pistil m'emmène souvent en son pays d'abracadabra où tout commence par "il était une fois, mais c'était il y a très longtemps"... Mes tapis volants aiment tant avoir des compagnons de voyage que lui et moi vous disons "merci de votre passage. Le partage nous rend si heureux!"
    Bises à tous les deux,
    Tendresse,
    Flo

    Posté par flo, 09 avril 2006 à 21:57 | | Répondre
  • Bonjour grande soeur ...
    C'est un monde nouveau qui s'ouvre devant moi,
    Celui des mots, des mots "u"percutants qui me laissent sans voix!
    Merci Flo, pour ces syllabes si bien articulées
    Elles me donnent envie d'aimer !!!
    De tous vous embrasser ...
    C'est la premiere fois que je me sens voler!!!
    Porté par ces mots et l'emotion qu'ils ont pu suscité!

    Ca déchire comme on dit par chez moi.
    En ce dimanche soir je suis Heureux ... C bo c bo!

    Posté par Karim, 09 avril 2006 à 22:20 | | Répondre
  • " O moun païs, O Toulouse..."

    Flo, tu me donnes envie d'y retourner bientôt dans cette ville si chère à mon coeur aussi... Tiens, et si on s'y retrouvait dans notre ville étudiante ?
    Qu'est-ce que tu en dis ? Bisous

    Posté par Maya, 09 avril 2006 à 23:53 | | Répondre
  • Bon sang, mais c'est bien sûr May'Anne!

    C'est une idée superbe! Retrouver l'âme de cette révoltée-là qui a résisté à tous les rois! Cette terre où, au temps des troubadours, tous les hommes le devenaient un peu, pendant huit jours, pour chanter leur belle et l'amour... Mais oui May'Anne! On s'organise ça quand tu veux!
    Bises Capitole et capitales ma belle,
    A tout bientôt
    Flo

    Posté par flo, 10 avril 2006 à 11:36 | | Répondre
  • Oh! Tu es venu petit frère...

    et la voix du vent a parlé à ton coeur! Rien n'apaise plus le mien que le partage de ces mots qui me viennent de je ne sais où, du fond du temps je crois, et qui parlent à l'âme des enfants, petits et grands. Ce sentiment de s'envoler, ce désir de le suivre et d'aimer... c'est toute l'âme des nomades dont les semelles, elles aussi, sont de vent!
    Si tu veux savoir pourquoi je parle toujours de caravane de toile, vole jusqu'au post "Bienvenue en nomade's land" petit frère (tu le trouveras dans "catégories", dans la colonne de gauche). Comme ça, la prochaine fois que tu viendras, tu t'installeras confortablement sur les coussins. Dans la maison roulante des saltimbanques, on est partout chez soi, alors mieux vaut y être confortable!
    A bientôt Karim, quand tu veux, et aime petit, aime! Ca, personne, jamais, ne pourra te le prendre!
    Tendresse,
    Flo

    Posté par flo, 10 avril 2006 à 11:37 | | Répondre
  • Une goutte...

    ... de douceur, un ruisseau d'amitié, une rivière de bonté, tout n'est qu'histoire d'eau ! Je te connaissais magicienne des mots (et pour ça, tu vas adorer le CD de Grand Corps malade, c'est absolument couru d'avance !), et je te découvre conteuse émérite. D'autres talents en poche ? Bisous et bravo

    Posté par zebu32, 10 avril 2006 à 17:03 | | Répondre
  • Seulement la mousse au chocolat Zébu...

    Pour ça, je suis une artiste... Gourmandise, gourmandise, péché capital pour les rondeurs certes, mais c'est trop bon!
    Bouquet de bisous apportés par le vent,
    Flo

    Posté par flo, 11 avril 2006 à 09:14 | | Répondre
  • Miam miam !

    Le chocolat, c'est mon pêché mignon. Je ne mangerais que ça. Heureusement, j'adore autant le sport que les pralinés, les tablettes, les bouchées et autres joyeusetés, ce qui me permet d'éviter les rondeurs ! Ah, tu me donnes faim, tiens... Bisous chocolatés plein de moustaches !!

    Posté par zebu32, 11 avril 2006 à 11:10 | | Répondre
  • Et bien ma Flo!!! Bravo !!
    ça déchire comme dit Karim!!!
    Artiste jusqu'au bout du stylo
    Je confirme pour la mousse au chocolat!! Un vrai régal!!


    Des bises argentées, enchantées, chocolatées....muuummm

    Posté par Domi, 11 avril 2006 à 17:27 | | Répondre
  • Joli conte goutte

    Posté par CARPOFOLO, 12 avril 2006 à 17:46 | | Répondre
  • Les filles, promis...

    Quand on se fait la blog'rencontre, camping etc, je fais un double sceau de mousse au chocolat et on slame...
    Bises plein,
    Flo

    Posté par flo, 14 avril 2006 à 00:07 | | Répondre
  • Carpo bis...

    Je t'ai déjà glissé le mot sous la porte mais tu as drôlement raison tu sais! C'est un conte goutte pour (heu)re-nard-d'eau...
    Bises à rive hier...
    Flo

    Posté par flo, 14 avril 2006 à 00:10 | | Répondre
  • Miam Miam la mousse!!!!

    Posté par Domi, 14 avril 2006 à 16:52 | | Répondre
  • j'aime les belles histoires...
    bisous de retour

    Posté par littlesun, 17 avril 2006 à 09:28 | | Répondre
  • Du courage, de la générosité,de la légèreté, de l'amour, un conte qui fini bien, Flo tu es....
    " gavé bien" ( mot de mon petit fils)

    Mes illustrations sur mes posts se trouvent dans mes CD de cliparts, classés par catégories, mais le plus long est de choisir celui qui convient sur.....250000 cliparts.

    Bisous de zibulinette

    Posté par zibulinette, 18 avril 2006 à 08:20 | | Répondre
  • Mes ados "à moi" ils diraient...

    Flo, elle est inspirée "grave" !

    A "tout" bientôt Flo, dans ta boîte... Les vacances approchent... Faut qu'on s'organise notre balade dans la ville rose, la ville où "même les mémés aiment la castagne", bercée par le vent d'eau-temps et parfumée à la "vie-oh-let".

    Eau-temps en apporte le vent...

    Je t'embrasse, Flo, très fort

    Posté par Maya, 18 avril 2006 à 23:00 | | Répondre
  • flo veut nous faire pleurer? en tout cas c'est tres beau je te l'imprime pour la raconter a ma tite soeur elle est trop belle

    Posté par 36_degrees, 23 avril 2006 à 17:52 | | Répondre
  • un bisou de passage ... bon w-e

    Posté par littlesun, 29 avril 2006 à 14:37 | | Répondre
  • Un gros smack pour toi Flo

    parfumé au mue-gai...

    Posté par Maya, 01 mai 2006 à 14:01 | | Répondre
  • kgkugul

    hkfuydfl

    Posté par spd, 28 janvier 2010 à 14:07 | | Répondre
  • Merveilleuse coïnidence...

    Bonjour,

    J'ai écris un conte sur le thème d'un renard bleu de 2004 à 2007 (j'en suis au deuxième volume). Quelle est ma surprise lorsque je découvre que ce thème est dans le vent... ces adorables créatures émerveillent, ils le méritent bien! Le plus étonnant est que votre conte est daté du 6 avril (ma date d'anniversaire). J'aime bien les coïcidences magiques. En attendant de concrétiser mon projet qui a des points communs avec le vôtre(rivière, grotte) mais en diffère aussi en de nombreux points, je continuerai à rendre visite à tous les admirateurs d'Isatis. Votre conte est réussi. Bonne continuation, Silver Fox.

    Posté par Silver Fox, 15 novembre 2006 à 19:32 | | Répondre
Nouveau commentaire