30 janvier 2006

Ma mère mon rocher

.............

Parce que ce premier amour là est à la base de tous les autres,

Parce que la longue dame brune m'a accompagnée ce matin dans mes voyages,

Et qu'il est des jours pas tout à fait aux autres pareils,

Pour elle,

Pour toutes les elles,

Pour vous

Avec une infinie tendresse,

Flo

..........

vague_sur_les_rochers

..................

Mon rocher, ma petite mère

Quand je pense au jour où la terre te portera

Et où tu t’en iras sur le chemin

Où tout s’éteint pour devenir lumière.

Ces jours-là maman…

Ces jours là je comprends

Le regard des orphelins.

Moi qui ai eu le temps d’aimer

Pas seulement ma mère

Mais celle que tu es,

Comment imaginer

Ne pas t’avoir eu comme repaire

Quand j’étais égratignée ?

Tes silences de maux m’on appris l’alphabet

Là où l’enfant s’est écorchée,

J’ai découvert la force du rocher,

Comment, sans toi, aurais-je trouvé le balancier

Qui m’a conduite des creux aux déliés

Du verbe aimer ?

Maman, petite mère,

Ma sœur, mon éphémère

Le jour où ce sera, ne te demande pas

Si tu as bien ou mal fait avec moi.

Tu m’as donné toutes les clefs,

Avec nous s’arrête le temps des secrets.

Je sais que tu ne prendras pas ombrage

De ce moment que j’apprivoise

Pour que ma main ne vacille pas

Quand s’ouvrira la porte de l’au-delà

Et qu’il me faudra tout te dire maman

Dans un ultime regard aimant.

Tu me sais prévoyante, je le tiens de toi !

Alors si par malheur je n’étais pas là

Au moment où ce sera,

Que ces mots, tels l’écho, reviennent à grand pas

Pour te dire une dernière fois

« Je t'aime maman, prends bien soin de toi »

......

F&F

............

roses1

...............

Posté par Lagriotte à 15:03 - - Commentaires [21] - Permalien [#]


Commentaires sur Ma mère mon rocher

    Flo, quand les mots manquent au dictionnaire

    pour décrire, dessiner la portée de ces mots-là...
    Je suis profondément boule-versée par ton texte...
    Hâte-toi, Flo, d'offrir ces perles à ta maman,
    qui deviendront diamants autour de son cou,
    sur lequel tu laisseras doucement reposer ta tête...

    MERCI Flo ! J'ai rarement lu texte aussi BOOOOO !

    P.S.: Je t'envoie un mail bien-tôt

    Posté par Maya, 30 janvier 2006 à 15:53 | | Répondre
  • Bon ...c'est malin...j'ai les yeux qui coulent!!Encore de la pluie!!!

    Merci Flo....synchronicité???...je suis en train d'écrire un poème à ma môman depuis hier...

    Des bises, attend je m'essuie les joues, voila on peut y aller...
    (ce n'est pas de ma faute, j'ai développé une sur-sensibilité dès que je pense à ma petite mère...ma fée mère, jamais éphémère..)

    bises Flo

    Posté par Domi, 30 janvier 2006 à 17:48 | | Répondre
  • Magnifique

    je ne sais que dire cela..... merci
    bises maternelles et tendres

    Posté par littlesun, 30 janvier 2006 à 20:46 | | Répondre
  • Emouvant

    et magnifique! Flo, tu manies les mots avec une telle agilité et finesse....

    Moi aussi j'esuie, une, deux,quelques petites larmes. On ne dit jamais assez à une Maman qu'on l'aime...

    je me permets, tu m'y autorises Flo, à vous envoyer au dernier poème que j'ai écrit à ma Maman chérie, c'était une reine!!!
    http://textes.canalblog.com/archives/2006/01/13/index.html

    Merci Flo...
    Je t'embrasse

    Posté par Shakti, 31 janvier 2006 à 23:24 | | Répondre
  • Pouloulou... Flo?

    Je viens doucement prendre, des mots et une image...
    Et te donner à mon tour, un petit message, très sage...
    Comme une image...
    Commune image m'épatant...Mais pas tant…
    La vie et l’envie que tu nous donnes tendrement, Flo
    Explosent dans la terre eau vive des sanglots…


    Il n'y a pas une seule raison,
    De contempler le rocher qui résiste à l’horizon,
    Mais plusieurs, qui forcent nos émotions…
    En cela, l’âme du minéral est une tendre façon…

    Ce Rocher au cœur de velours,
    Qui est sein, et ceint d’Amour,
    Ce rocher parfois battu et inondé
    Par les vagues impétueuses et glacées,
    Ce Rocher qui résiste toujours
    Mais qui s’érode jour après jour…

    Ce Rocher qui s’efface pour nous compter le temps du sable en devenir,
    Et qui s’écoule entre les doigts quand on veut douloureusement le retenir…

    Tu résisteras toi aussi, je le sais d’une autre manière,
    Comme ce Rocher qui émerge au creux de la mère…

    Et bien, si on constate malheureusement que des baisers se perdent, celui que je t'envoie, crois moi, j'en assure le parfait
    acheminement moi même... C'est bien plus sûr

    Posté par Serge, 01 février 2006 à 20:07 | | Répondre
  • Maya, Domi, Littlesun, Shakti, Serge...

    J'ai beau chercher, mes mots écumes s'envolent en éclats blancs sur la vague de sentiments qui déferle en vous lisant. Bercée par la douce longueur d'onde où nous nous sommes rejoints, c'est donc en silence que je vous invite à poursuivre cette communion.
    Que toujours, où qu'ils soient, nos rochers accompagnent nos vies.
    Je vous embrasse amis et fais glisser sur votre joue un très douce caresse,
    Flo

    Posté par flo, 01 février 2006 à 21:29 | | Répondre
  • Quel merveilleux poème tu nous a livré mon frère, j'en ai encore la larme à l'oeil!!
    Mais pourquoi "le beau" fait pleurer??
    Des bises un peu mouillées

    Posté par Domi, 01 février 2006 à 22:28 | | Répondre
  • Joli poète...

    Les perles de rosée que tu as si doucement déposées sur mon rocher à rimer étaient tellement parfumées de beauté que... Domi a raison! Hier, c'est l'écume des flots qui a fait cil anse...
    Mais le baiser reçu ne s'est pas perdu Joli poète et je confie au vent léger les pétales rosés de celui qu'en retour j'ai dessiné pour toi,
    Flo

    Posté par flo, 02 février 2006 à 14:11 | | Répondre
  • Ah ta mer... Toujours la mer...

    ▲ Flo: Je veux bien que tu me donnes ton image dessin que tu pétales au grand jour... Je le cacherai bien moi même précieusement pour être sûr que je serai le seul à le voir...
    On ne va pas pleurer tous les jours non plus
    Bises à Flots
    ▲...et à ma petite soeur tu sais quoi? J'aime ta mère... ♥♥♥

    Posté par Serge, 02 février 2006 à 15:58 | | Répondre
  • Pas facile

    de lire ce poème, c'est tout flou à la fin!..)

    Posté par carpofolo, 03 février 2006 à 10:36 | | Répondre
  • >Serge:

    j'aimerais bien savoir où tu as trouvé les petits coeurs sur le clavier?... merci )

    Posté par carpofolo, 03 février 2006 à 10:39 | | Répondre
  • Carpofolo ;)

    Voici le secret Carpofolo... Sois digne de cet enseignement bill-gèèèètien...
    Il faut combiner les touches ALT et celles du clavier numérique... jusqu'à 256...
    Bonnes créations ALTérographiques

    Si quelqu'un peut m'indiquer la méthode à utiliser avec les nardinators portables, je suis preneur

    Posté par Voir au dessus.., 04 février 2006 à 10:23 | | Répondre
  • ...

    Vagues d'eau salée dans les yeux ... (touchant)

    Posté par viola, 04 février 2006 à 10:37 | | Répondre
  • L'émotion est trop forte, le petit rocher que je suis aussi, vacille sous des paroles si belles. N'attends pas offre à ta Mamam, ce doux poème d'amour.
    Pleins de bisous pour toi Flo
    zibulinette

    Posté par zibulinette, 04 février 2006 à 16:07 | | Répondre
  • Oui oui je veux bien le truc pour les portables moi aussi!!
    hé dis mon frère tu es "voir au dessus"??
    Et puis je l'aime aussi ta mère!! Na!!

    Posté par Domi, 04 février 2006 à 19:25 | | Répondre
  • Vi je voulais passer pour bill gates... :)

    En fait j'aurais dû écrire bill guèèèètte sur le com adressé à carpofolo

    Posté par Serge, 04 février 2006 à 21:39 | | Répondre
  • C'est l'écume des embruns Carpo...

    Ca fait toujours ça quand on s'approche trop des rochers...
    Bises océanes,
    Flo
    Comment il a dit déjà Serge?☻☻
    Ah... On doit pas avoir le même clavier... Bon, tant pis Carpo, le coeur y est!

    Posté par flo, 06 février 2006 à 10:37 | | Répondre
  • Bienvenue Viola!

    Et à tout bientôt j'espère pour de nouvelles émotions!
    Flo

    Posté par flo, 06 février 2006 à 10:41 | | Répondre
  • Man a pleuré aussi Zibulinette...

    Mais elle est partie avec, rosement imprimé sur un joli dessin en forme de coeur et mon coeur à moi est tout léger de lui avoir tout bien dit en ordre.
    Tendresse au doux rocher que tu es Zibulinette,
    Flo

    Posté par flo, 06 février 2006 à 10:50 | | Répondre
  • Ok Serge ,

    ♥ ♠ ♦ ♣ merci! ))

    Posté par carpofolo, 08 février 2006 à 02:24 | | Répondre
  • superbe

    arrivéé vraiment par hazard chez toi,
    je te laisse une trace de mon passage
    ton poeme là est vraiment magnifique !!
    mots d'amour, emouvants, touchants !!
    j'ai eu les larmes aux yeux............
    Ghislaine

    Posté par ghislaine, 23 août 2007 à 09:39 | | Répondre
Nouveau commentaire