04 décembre 2005

Je suis une vieille corde...

Images sur mots? Mots sur images? Imagination toujours. Voulez-vous que nous les partagions dans un petit atelier commun? Oui? Alors... Montez dans ma roulotte de toile et cheminons ensemble. Première direction: la Bretagne et la corde de Capitaine Luc. Pendant que vous vous installez confortablement, je passe devant. Profitez du paysage. Ici, on avance à petits pas, au fil des mots, au fil du temps...

Prêt(e)s? Larguez les amarres, c'est parti!

noeud3

(Crédit photo Breizhimage.com)

Je suis une vieille corde, pourquoi t’arrêtes-tu sur moi ? Ca fait des années que je suis enroulée là, des années que plus personne ne me voit. Pourquoi ne fais-tu pas comme eux ? Ah non ! Ne me touche pas ! Continue ton chemin, ouste ! Tu es sourd en plus ? Non... Tu n’es pas sourd. A tes sourcils qui se froncent, je vois bien que tu fais partie des curieux, que tu ne me lâcheras pas. Tu te demandes, tu veux savoir... Alors je vais te dire. Mais reste loin, reste loin surtout !

Un jour, ceux qui pêchaient m’ont abandonnée comme une vieille chaussette usée. Ils ne m’ont même pas prévenue, ils sont juste partis et jamais revenus. Pendant des années, j’ai aidé leurs mains à me trouver pourtant. Plusieurs fois, alors que tout glissait, moi… Mais ils ne s’en sont même pas aperçus. Ils trouvaient ça normal, j’étais là pour ça. Ils n’ont pas vu que quand la tempête guettait, je me glissais à l’abri pour ne pas échapper à  leurs doigts, pour ne pas les blesser. Une corde, on ne la voit pas. On peut bien la reléguer, la laisser s’effiler, ne plus lui donner de nœuds à couver. Une corde, ça n’a pas d’âme n'est-ce pas? Alors pourquoi cherches-tu la mienne ?  Pourquoi viens-tu observer jusqu’à mes plus petites rides ? Pourquoi me renvoies-tu l’image de mon inutilité ? Va-t-en s’il te plaît, va-t-en! Tu ressembles trop à celui qui tranchera le dernier lien qui me relie à la vie. A celui qui me séparera à  jamais de ce dernier amant avec qui nous vivons épousés depuis tant d’années. A celui qui se fichera de tous ces petits riens qui font ma vie : le soleil qui se lève, là, juste face à moi, les cliquetis des mats qui m’assoupissent, la pluie qui me transperce, le vent qui me tord et me lie un peu plus chaque fois à mon vieil amant.

Je veux oublier passant. Tu comprends ? Oublier. Alors va, va-t-en, passe ton chemin. Et ne reviens pas surtout, ne reviens plus.

(Libidule Créativ'image)

signature_la_griotte__la_libidule4

http://atelierdecriture.canalblog.com

Posté par Lagriotte à 23:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Je suis une vieille corde...

    sympa ce blog, vraiment!!

    Posté par el capistrano, 07 décembre 2005 à 02:18 | | Répondre
  • Encor..dé

    J'aime te lire Flo!

    Chaque être a dans ses souvenirs de vieilles cordes auxquelles il s'est rattaché un jour,
    Chaque être a dans son coeur les fibres noueuses de ses liens, pour toujours

    Corde tu as été,
    Cordes tu aideras
    Cordes de l’humanité
    Corde détachera
    Pour tisser un fil de soie
    Une toile, des étoiles
    S’il te plait, Encor’de moi
    Ces plus jolis pétales

    Des Bisous
    Domi

    Posté par Domi, 07 décembre 2005 à 13:52 | | Répondre
  • Je reviens te voir, qu'il est beau ce texte ou trouves -tu tous ces mots.

    Toujours des bisous de zibulinette

    Posté par zibulinette, 07 décembre 2005 à 16:36 | | Répondre
  • Bienvenue Capistrano!

    Ravie de ta venue dans ma roulotte de toile, et à bientôt j'espère!
    Flo

    Posté par Flo, 07 décembre 2005 à 22:00 | | Répondre
  • Harmonies aux corps d'eau...

    Que les petites poussières d'étoiles qui guideront tes rêves se posent avec harmonie sur toutes les cordes de ton être Domi. A tout bientôt dans tes semis,
    Tendresse,
    Flo

    Posté par Flo, 07 décembre 2005 à 22:10 | | Répondre
  • Mots chats?

    Les mots me viennent bien plus que je ne vais à eux Mamie Zibulinette. Je les laisse juste s'installer là où ils se trouvent bien, je les suis quand ils ont envie de jouer et je les écoute quand ils ont envie de s'exprimer. En fait, je crois qu'ils sont un peu comme mes chats... Ils font ce que bon leur semble, je les aime comme ils sont et ils me le rendent bien.
    Tendresse,
    Flo

    Posté par Flo, 07 décembre 2005 à 22:23 | | Répondre
  • Fée...Line

    Tu joues avec les mots comme un chaton avec une pelote de fil de soie
    Bonne nuit chat...l'heureuse
    Domi

    Posté par Domi, 08 décembre 2005 à 22:25 | | Répondre
  • Chatoyante soie!

    Chats mots Domi, je ne vois que ça...
    A tout bientôt,
    Flo

    Posté par Flo, 14 décembre 2005 à 20:48 | | Répondre
Nouveau commentaire